Peux t'on manger des noix pendant sa grossesse ?

  • Publié le
  • Par Odile
  • 0
Peux t'on manger des noix pendant sa grossesse ?

Peux t'on manger des noix pendant sa grossesse ?

Consommer des noix durant la grossesse est déconseillé car le risque, de plus en plus fréquent, de contracter une allergie, éventuellement mortelle pour le bébé, est multiplié par quatre.

 

Etude éloquente

Une étude réalisée par le Dr Anne Desrochers, allergologue au Centre hospitalier Sainte-Justine, démontre que la consommation régulière d’arachides durant la grossesse et l’allaitement multiplie par deux le risque, pour le bébé, de contracter une allergie. Il s’agit de la première étude portant sur le sujet et ses résultats sont significatifs. Cette étude, conduite entre 1998 et 2005, concernait 400 bébés : la moitié dont une allergie à l’arachide a été diagnostiquée avant leurs 18 mois et l’autre moitié n’ayant pas d’allergie. Le but de l’étude était de découvrir pourquoi certains bébés développaient une allergie et pas les autres. La réaction allergique de ces enfants survenait lors de leur première exposition comme cela arrive dans 80 % des cas, la sensibilisation ayant déjà eu lieu.

 

Arachides or not arachides ?

Les noix et les arachides sont pourtant conseillées aux femmes enceintes pour leur apport en acide folique qui participe au bon développement du cerveau, du crâne et de la colonne vertébrale du fœtus. L'étude du Dr Desrochers, cependant, encourage les femmes enceintes à proscrire les arachides et les noix de leur alimentation, particulièrement si un membre de leur famille est allergique à cet aliment et surtout si c’est le futur papa.

 

Allergie de plus en plus courante

Éventuellement mortelle, l’allergie à l’arachide tend à se répandre puisqu’elle touche, actuellement, 10 % de la population. Elle constitue le deuxième grand allergène, après le lait. Il faut savoir que 6 à 8 % des enfants ont une allergie alimentaire, y compris celle à l’arachide. En outre, contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’allaitement ne constitue pas un facteur de risque de l’allergie mais n’en préserve pas non plus. Comme le prouve cette étude, c’est la consommation d’arachides durant l’allaitement, voire la grossesse, qui fait toute la différence.

 

Commentaires

Écrivez le premier commentaire...

Laisser un commentaire
* Votre adresse courriel ne sera pas publiée
* Champs obligatoires
Veuillez accepter les cookies afin de rendre ce site plus fonctionnel. D'accord? Oui Non En savoir plus sur les témoins (cookies) »